Soudeur polyvalent, le métier incontournable à Alieco

Soudeur polyvalent, le métier incontournable à Alieco

Quasiment tous les équipements produits à Alieco ont un lien en commun: la soudure, cette technique qui permet d'assembler différentes pièces métalliques pour n'en faire qu'une seule, grâce à un processus de fusion répondant à des normes et des techniques particulières.

Ainsi, nous retrouvons différents métiers dans la soudure: soudeur à l’arc, soudeur à l’arc et TIG, soudeur semi-automatique, soudeur à l’arc semi-automatique, soudeur TIG MIG alu inox, soudeur TIG, soudeur TIG tôlier, soudeur tuyauteur, soudeur monteur.

Potence de soudage TIG

Alieco compte parmi ses compétences en matière de soudage, presque toutes ces catégories. Un soudeur à Alieco manie aussi bien la soudure à l'arc, les TIG (Tungsten inert Gas) présents sur les potence de soudage et la soudure MIG-MAG en semi-automatique ( ou encore GMAW selon les normes américaines, est un procédé de soudage semi-automatique. La fusion des métaux est obtenue par l’énergie calorifique dégagée par un arc électrique qui éclate dans une atmosphère de protection entre un fil électrode fusible et les pièces à assembler).

S'il est aussi un métier de l'esthétique et de la finition - un cordon de soudure renseigne souvent sur la dextérité de son auteur, même si les soudures sont soumises à un contrôle aux rayons X - il n'en demeure pas moins qu'il reste un métier qui demande une certaine aptitude physique. Le soudeur étant souvent amené à réaliser des travaux dans des conditions qui ne sont pas toujours évidentes: perché en haut d'une charpente ou enfoui dans une conduite ou encore sous une pièce avec un espace de mobilité réduit, le soudeur doit souvent faire preuve d'ingéniosité pour exécuter sa soudure. Il doit aussi veiller au bon fonctionnement de son matériel et surtout à la bonne conservation de ses baguettes de soudage (l'humidité et leur pire ennemi). En milieu ouvert, de l'air frais ou du vent, peut facilement compromettre la qualité d'une soudure.

Sur un plan santé, le métier de soudeur n'est pas de tout repos. En plus des émanations de gaz de combustion, existe le risque de radiation en raison d'un rayonnement UV, nocif pour les yeux et la peau. C'est pour cela, qu'une attention particulière est accordé à la combinaison de protection du soudeur (en sus de la tenue de travail) qui protège pratiquement toutes les parties du corps, la tête et les yeux.

Les soudeurs recrutés par Alieco sont titulaire d'un diplôme (CAP) délivré par les centres de formation professionnelle. En poste, ils sont régulièrement amenés à effectuer des stages de perfectionnement et d'homologation pour des projets ou des chantiers particuliers. Alieco compte actuellement près de 70 soudeurs tous niveaux confondus.