Le Wali de Blida inaugure la station monobloc

Le Wali de Blida inaugure la station monobloc

C’est hier, mardi 28 mai, que le wali de Blida, Youcef Chorfi, a inauguré la station monobloc de traitement des eaux superficielles, implanté dans le périmètre du barrage de l’oued Hamouda, dans la commune de Bougara.

C’est sous un soleil de plomb que les officiels locaux, chef de daïra et les présidents des Apc de Bougara et d’Ouled Slama, ainsi que les représentants de l’Anbt et d’Alieco, accueille le wali sur le site de la première station monobloc entièrement fabriquée en Algérie.

Pour rappel, la station monobloc de traitement des eaux superficielles est conçue selon un procédé modulaire, cette station peut, être soit fixe sur site, soit itinérante. Facilement démontable et transportable, elle convient pour les petites agglomérations, les campements a proximité d’eaux superficielles. D’une capacité de traitement de 180 m3/heure pour un volume global qui dépasse les 4000 m3/jour, la station monobloc fonctionne selon le double principe de la filtration physique et chimique, à travers 6 étapes: oxydation, coagulation, floculation, décantation, filtration sur sable et chloration.

La présentation du projet ne dura pas longtemps, vu que le wali a déjà effectué une visite d’inspection en date du 18 décembre 2018. La préoccupation de l’heure était quand la station pourra-t-elle alimenter en eau potable, les deux localités, Bougara et Ouled Slama ?

A l’issue de cet échange heureux, le wali a procédé à la mise en marche de la station par l’ouverture de la vanne d’arrivée de l’eau du barrage et l’activation du tableau de commande électrique et, avant de prendre congé, il a souhaité que la station soit le plus rapidement opérationnelle afin de suppléer au manque d’eau potable pour les deux communes de la région.

Cela dépendra des travaux de raccordement au réseau AEP en cours et à leur finalisation, mais aussi au branchement électrique pour l’alimentation des moteurs et pompes, organes sans lesquelles la station serait une coquille vide. A ce propos, le wali de Blida a pris une décision sans ambages, de financement par le wilaya via le budget de la commune de Bougara, du raccordement de la station monobloc au réseau électrique pour un montant de 3 millions DA. Actuellement, la station est alimentée par un groupe électrogène.

Mission accomplie, en tout cas, pour Alieco.